Article


Accueil du site > Communiqués > Votations fédérales du 9 février 2014 - Non à l’initiative contre les migrants ! (...)

 Votations fédérales du 9 février 2014 - Non à l’initiative contre les migrants ! Pour la solidarité entre toutes et tous !

lundi 13 janvier 2014

L’initiative de l’UDC reprend sa formule habituelle du rejet de l’autre et propose d’en revenir aux contingents et au statut inhumain de saisonnier pour limiter l’immigration. Cette initiative est mensongère parce que la réintroduction des contingents ne changera rien au nombre de travailleurs migrants qui travailleront en Suisse.Les contingents seront décidés sur la base des demandes des milieux économiques qui ont besoin de la main-d’œuvre étrangère pour combler les postes créés qui ne sont pas occupés par des travailleurs indigènes.
La grande différence est que cette initiative remettrait en cause les accords bilatéraux et la libre circulation des personnes. Et donc permettrait de se débarrasser des mesures d’accompagnement. Depuis 2004, un système de contrôle des salaires a été mis en place en Suisse. Système qu’il faut encore améliorer et renforcer c’est une évidence ! Mais comme jamais dans l’histoire de ce pays, les entreprises sont soumises à des contrôles des conditions de travail et des salaires. Avec des exemples fréquents d’abus patronaux scandaleux ! Abus qui existaient avant l’introduction de la libre circulation des personnes, mais qui n’étaient pas débusqués, faute de contrôles.
L’UDC veut s’en débarrasser et ainsi pouvoir exploiter les travailleurs migrants sans plus aucun contrôle ! Le travail au noir et le dumping salarial exploseront !Au-delà de ces aspects de stratégie politique, la manière dont les choses sont présentées stigmatise à nouveau tous les migrants. Alors que ces derniers ont contribué de façon décisive au fameux « modèle suisse », si cher à l’UDC.
CS-POP Jura propose plutôt de réfléchir comment recréer des solidarités, comment retrouver le sens du collectif et du bien commun, comment sortir de l’impasse néolibérale. Ce programme ne peut se réaliser que tous ensemble, habitants d’un même espace, d’une même région, d’un même pays. Sans distinction de nationalité, de race, de sexe. La division des salariés ne profite qu’aux tenants du système. CS-POP n’accepte pas ce jeu cynique et appelle les citoyen-ne-s de la région à rejeter fermement cette initiative.

CS-POP Jura

PDF - 61.1 ko
Télécharger ce communiqué
CS*POP  |   info@cspop.ch  |   Dernière mise à jour: le 24 avril 2017

SPIP | Se déconnecter ] | | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Visite