Article


Accueil du site > Communiqués > Opti-ma et la table ronde

 Opti-ma et la table ronde

samedi 15 novembre 2014

La table ronde organisée par les grands partis politiques jurassiens pour produire OPTI-MA ne reposait sur aucune légitimité. Elle violait des principes démocratiques élémentaires.

L’accès n’y était toléré que moyennant l’acceptation d’une stricte confidentialité réduisant ainsi les débats à un arrangement entre amis, hors de tout débat public. Le dossier était prémâché par le gouvernement. Certains éléments ont d’emblée été exclus du débat comme par exemple toute réflexion sur la fiscalité. Pour couper court à toute discussion publique, les membres de la table ronde s’engageaient, par leur signature, à soutenir le paquet dans son ensemble et à le faire soutenir par leur parti politique. Résultat : ils peuvent aujourd’hui nous raconter n’importe quoi, nous dire qu’ils ont tout négocié, parfois en vain ! Participer à cette parodie sous-entendait de facto l’abandon de certains principes fondateurs du débat, la consultation de la base des organisations et des partenaires sociaux, le contraire de la participation citoyenne qui est à la base de notre engagement politique. Nous n’avons donc pas participé à cette mascarade.
Qu’on ne nous reproche pas aujourd’hui de poser les questions qui fâchent, celles-là mêmes qu’il était justement interdit de soulever autour de la table ronde ! Le sujet ne s’améliore d’ailleurs pas lorsque le président du Gouvernement et la majorité politique explique que le grand débat aura lieu au Parlement : seules 23 mesures (plus 9 en janvier) sur 141 seront débattues, les autres étant du ressort du seul Gouvernement ! Encore un bel exemple d’opacité que nous dénonçons vivement.
Pour réagir : signez la pétition contre Opti-ma (http://petition-optima.ch) et soutenez les prochaines actions contre cette attaque en règle des soutiens aux plus démunis.

CS●POP

PDF - 50.1 ko
Télécharger ce comminiqué
CS*POP  |   info@cspop.ch  |   Dernière mise à jour: le 24 avril 2017

SPIP | Se déconnecter ] | | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Visite