Article


Accueil du site > Communiqués > Votations fédérales du 8 mars 2015 - Non à une initiative pseudo-écolo et (...)

 Votations fédérales du 8 mars 2015 - Non à une initiative pseudo-écolo et antisociale !

mardi 24 février 2015

Communiqué de CS-POP Jura

Le 8 mars prochain, le peuple suisse se prononcera sur l’initiative des Verts Libéraux intitulée « remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l’énergie ». Elle vise à remplacer la TVA (taxe que CS-POP a toujours combattu, parce qu’injuste et antisociale) par une autre taxe qui frapperait les énergies fossiles (uranium, gaz, pétrole, charbon) comme l’énergie grise et conduirait à fermer immédiatement les centrales nucléaires, qui ne seraient plus concurrentielles. L’idée peut paraître séduisante au premier abord, mais il s’agit en réalité d’une taxe qui pénalisera des utilisateurs qui n’ont pas toujours le choix.

Cette taxe touchera sans nuances petits et grands revenus. Elle pèsera lourdement sur les budgets des familles des classes populaires.
Nous sommes certes pour l’abolition de la TVA, dont les taux ne tiennent pas compte des revenus et de la fortune des individus, et pour son remplacement par une hausse de l’impôt fédéral direct. Toutefois, la nouvelle taxe sur l’énergie ne changera rien à cette inégalité, bien au contraire, puisqu’elle ne prévoit même pas de taux réduits pour les besoins essentiels (alimentation, chauffage, transports). Rappelons que la TVA connaît trois taux différents  : 8 % dans la norme, 3,8 % pour le tourisme et 2,5 % pour l’alimentation, les imprimés et les médicaments.

Pourtant, la possibilité de réduire sa consommation d’énergie n’est pas la même pour tous les ménages  : par exemple, les ha­bi­tant-e-s de bâtiments «  bas de gamme  », mal isolés, verraient leur facture de chauffage exploser, tandis que les propriétaires de villas à la norme Minergie en seraient quasi exemptés.

Cette initiative démontre la vision de l’écologie défendue par les Verts Libéraux : un mode de vie écologique que seuls les riches peuvent se permettre et qui vise uniquement à limiter les dégâts environnementaux, plutôt que de s’attaquer aux causes de la destruction de l’environnement : la recherche infinie de profits et d’accumulation des grosses entreprises et des multinationales.

CS-POP Jura propose de refuser cet initiative.

CS-POP Jura

CS*POP  |   info@cspop.ch  |   Dernière mise à jour: le 24 avril 2017

SPIP | Se déconnecter ] | | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Visite